• Rando Montagne 1

                                                                                         

                 L'Alouette vous propose un Ami  photographe Artiste Amateur .

                                                                                En Exposition   

     

                                  NATURELLEMENT  VOTRE 

                                 RENCONTRES PYRENENNES

    Au bar "Pause Café " bd Aristide Briand  Royan 17 dans sa salle principale,en prenant un verre, ou un café admirez svp

    l'Exposition photographique Artistique, rassemblant de nombreux clichés glanés pendant  ses randonnées en montagne ( pyrénée ) proposée par notre ami Christophe Grand .

    Christophe Grand,Producteur Maraicher Bio au marché central de Royan  veut à travers cette exposition vous faire partager sa passion de la Nature vrai, dans toutes ses facettes, comme son coeur l'a saisis. 

    Visible  pendant plus d'un mois à partir de  début Novembre 2005.

    Merçi de votre attention pour cet Artiste Amateur, imprègné de Naturel.

     

                                   

     

     

    Pour le contacter Tel: 05 46 90 56 76

    Merçi de votre attention, pour cet artiste amateur très attachant.

     

           L'Alouette des champs : novembre 2005

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • Vision de fleurs des champs

                                       

                                              

     

                                                         PLAISIR DES FLEURS

     Pour adoucir votre vision de la vie, que de plus beau que la contemplation des fleurs des champs, alors allez a pied parmi les senitiers et les champs et les marais, les plages sauvages et  arrétez vous longuement pour profiter de ce grand plaisir , que se montre rien que pour nous.

       lili-Anne nous a composé une de ses dernières oeuvres  en exclusité pour nous

                                                TOURNESOL A TAUPIGNAC 

                    Pour adoucir votre vision de la vie, que de plus beau que la contemplation des fleurs des champs, alors allez a pied parmi les senitiers et les champs et les marais, les plages sauvages et  arrétez vous longuement pour profiter de ce grand plaisir , que se montre rien que pour nous.

     

                                            Tournesol   TAUPIGNAC

                                    l'Enfant au panier de fleurs

                       

                              Deuxième cadeau de lili-Anne une belle rose pour votre plaisir

     

                                               Le NU aux Coquelicots

     

     

                 

                        Les Tournesols au Montil    Breuillet

     

                              Tournesol au Billeau

     

                                Route du pouilleau   au  Billeau

                                Fleurs sur la      Route de St Augustin

     

                                    Corbeille d'argent au Billeau

                                                   FLEURS DES CHAMPS  A ST AUGUSTIN

                                        Tournesol et blé coupé à la Touche Garnie

     

     

                                             Champ de Tournesol   au Billeau

       Vision lacustre  Sortie de  Chaillevette vers Breuillet  Coulonges

     

     

     

              

          Petit   Chemin au Montil vers le chateau vert

     

                                  Route du pouilleau  vers l'Ortuge

                           Fleurs au marais de St AUGUSTIN

                      

      La Touche Garnie  Arbre majestueux tableau impressioniste

     

    Votez pour ce site dans royan-infos.com


    ***************
    TEXTE inspiré par la magie d'un paysage naturel de notre REGION
    ----ALCHIMIE POETIQUE------

    Si insidieusement s'installe en vous, le vague à l'âme
    Et que vous cherchez a délaisser vos petits drames
    En picorant alentours, quelques sources de chaleur
    Avez vous pensé à vous abreuvez aux racines des bonheurs
    Joies que distillent, la simple contemplation de la Nature
    En ouvrant sans crainte vos sensibilités les plus pures
    Aux joies simples et aux plus chaudes senteurs
    Placé ainsi dans cette nouvelle ouverture-chaleur
    Vous devenez bourdon, et vibrez comme cordes-violon
    Recettes peut-être par-vous oubliée, dont vous sentez
    L'impérieuse nécessité de devoir ressusciter
    Se gorgez alors, comme une tendre abeille fragile
    Des pollens roux, des meilleurs miels subtils
    Construisez-vous alors en rêveurs habiles
    Un Univers hospitalier en troquant le quotidien grisé.
    Par des visages-sourires qui font rêver
    Des moteurs éclairés, à valeurs de Vie
    De tendres réalités, pour goûteur raffiné.
    Bousculez-vous un peu et forte décision prenez
    Et promptement écartez sans ménagement
    Les Méchants, les bruyants, et les faux
    Ils sont une offense, a votre âme, inutiles fardeaux
    Un calvaire pour l'esprit, à la paix, à la vie, aux oiseaux
    Ouvrez vite, votre tête, votre corps, à la Nature, au renouveau
    Glissez-vous dans ses parures aux senteurs-paradis.
    Puis tentez de subjuguer en vous, toute formes d'agitations
    Et ainsi corps-chaud lentement apaisé, ne soyez que respire
    Et gonflez-vous doucement régulièrement comme accordéon
    Appréciez longuement les précieuses secondes
    De cette conscience intime de l'écoulement de la vie
    Puis rempli jusqu'à la lie, et souffle arrêté
    Savourez quelques secondes, ce palier.
    En juste retour, plonger courageusement dans votre expir
    Que vous allonger délicieusement, jouer en, comme une lyre
    Puis, survient le juste vide, que vous allonger pour le frisson-sentir.
    En tournant vers votre intérieur, votre plus beau regard, laissez partir.
    Ainsi installé, entretenez longtemps, avec patience ce grand va et vient.
    Laissez-vous prendre par ce cycle précieux, ou vous n'êtes que bien.
    Voilà la Magie de l'être
    Plongé dans un univers serein
    -----------
    Pour découvrir d'autre textes et recettes pour vous pour vous rendre heureux consultez la totalité de L'Univers d'"AQUAPOES2" et de son Auteur l'Alouette des chants dans:
    ************
    http://monsite.wanadoo.fr/AQUAPOE2/page6.html

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • Balade en Ré Majeur 

                                                        

          L'ALOUETTE et les filles en BALADE EN RE MAJEUR.

     

     Ce dimanche de septembre Malgré le temps pluvieux ce jour là, nous avions décidé , avec nos amies( les filles)  deux mamies du pays charentais  une petite balade à l'Ile de Ré, que nous n'avions pas visité depuis plusieurs années, le peage devenant fortement en saison très disuasif.

    Le départ fut donc retardé  après le déjeuner, a cause  des conditions climatiques fort  humide, mais il fallait de l'eau, la région est assoifée, et miracle climatique presque permanent de notre région, déjà à Rochefort, le bleu se mis a percer, et à la Rochelle, avant le passage du pont, le ciel était redevenu d'un bleu magique, et la vue de l'ile sur les hauteurs du pont nous montrait une vision,digne d'une ile du pacifique .

    Notre joie était déjà là, lorsque nous découvrions du haut du viaduc les  côtes de Rivedoux , elles n'étaient pas venue depuis la construction du pont, et nous parlaient du bac qu'elles avaient pris à cette époque, pour arriver à cet endroit,voyez donc leur joie, et la nôtre bien sur!

    La Magie commenca à s'installer en nous, à la vue du sable, des plages et de cette lumière si particulière à cet endroit .

    Les différents résineux sous l'effet de la pluie du matin, humaient bon la plage et le large.

    Après avoir passer sablanceaux et  goûter le petit port de la Flotte, petit vision cotière pour un ostréiculteur local, direction St Martin, ou nous avions promis à nos invitées une halte gourmande  chez le glacier  " La Martinière "  réputé dans tout le département pour ses spécialités givrés.

    Le vent était un peu frais mais qu'importe, le challenge méritait quelques efforts!

                                  

                  Le vent   courbait les échines

    Le défilé devant l'échope montra que nous n'étions pas seul à connaitre le filon.

    Les cornets et les boules multicolres, vibraient et fondaient sous les langues qui jappaient avec délices ses délices glacés....La gourmandises était collective,  faiblesse humaine quand tu nous tiens!

    Pour cloturer ce petit  interméde gourmand, un bon café chaux était de mise, ce qui fût fait promptement, dans un café "bistrot" délicieux, la magie du lieu et la beauté de l'endroit, la chaleur du breuvage, le soleil, l'eau, les bateaux, le temps figé, de bien beaux et simple moments.

                  

                                                      Beau décor ancien louis xv que ce "Bistrot" marin

                                         

                                     Arrière port et ses boutiques d'Art

     Nos délicieuses mamies étaient ravies, et nous aussi, et les boutiques d'antiquités et de vétements avaient un attrait bien légitime auprès de ces "Dames" sur leur curiosité, et leurs évoquaient leurs passés, et ce charme d'antant qui ne nous laissaient vraiment pas indifférent.

     

               

    Nos deux pures charentaines ont aussi beaucoup appréciées ce magnifique bateaux d'ostréiculteur du passé, dans un superbe état.

                                   

     Parcourir ces ruelles et comtempler tout ces bateaux baignés de soleil était pour notre petit groupe, des moments tranquilles et bienheureux, que nous n'étions pas seul à apprécier , créant une quiétude collective  bienfaisante.

     

     

                              

                                            Quiétude bienfaisante

    La promenade digestive sur les remparts, nous grisant de l'air marin tellement odorant et fort, que nous étions un peu comme ivre  de vie, quoi de plus jsimple et joyeux.

                                                       

                                Vue sur les remparts côté du large

          Nous reprenons notre véhicule automobile, en croisant les Anes aux poils long, comme des Lamas thibétains, et parcourant du regard les magnifiques paysages, la mer est partout, les marais salant, les vignes mures georgées de grappes colorées à cette période de l'année, la douceur de septembre, sous le soleil de fin de journée qui commençait  à lentement décliner, et colorait tout d'une dominante chaude, vers le clocher noir et blanc de Loix, et en parcourant ses ruelles étroites, un petit bout du monde , et petit port au charme fou.

                        

                                  Petit bout du monde à Loix

     

     La journée avançait très vite et il y avait tant de regards encore a poser sur toute cette lumière le phare des baleines, le bois de trousse chemise, la côte sauvage...

      

    La journée fut   hélas trop courte pour nos yeux gourmand , il fallait reprendre la direction du viaduc et le retour vers la Rochelle, Rochefort, Marenne, la Tremblade, Breuillet sur une route aussi pleine de beaux paysages lacustres, que nous n'avions plus beaucoup le temps d'apprécier.

      Ce sera pour la prochaine fois, nous étions encore assoifés, de beautés, mais demain sera un autre jour, et  à chaque jour son lot de joie

    C'était ce que l'on appelle   "Une bien belle journée" qui ce termina en chansons et l'amitié fraternelle, comme il ce doit en chantant joyeusement  en choeur nos plus belles partitions  de notre  belle chorale .

    Merçi de votre attention pour ce survol rapide en pays de Ré, à bientôt , pour une nouvelle promenade, dans notre belle région.

    Cordialement vôtre l'Alouette des champs et des des vallées.

     

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • Magic Talmont N°1

                                                                   MAGIC-TALMONT

    Un dimanche de randonnée  nous avons pris la direction de Talmont, via ST Georges de didonne, la plage des Nones, Meschers , et en approchant de  Talmont nous avons découvert Dau petit coin perdu, au charmes certain, le soleil était de la fête, la marée haute, et le spectacle étant présent pour qui voulait comtempler dame Nature, voiçi pour vous quelques moments de plaisir figés sur la pellicule.

     

    Avant Talmont un petit détour à Meschers

     

     

     

     La vieille Eglise et le cimetière Marin

     

     

     

    Merci de votre attention L'Alouette

     

     

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • Rando Plages N°2

                                                                   Suite de Rando plages  N°1

    Bonjour! mes ami(e)s  celà vous dirait-il  de parcourir un chemin de randonnée? le GR4  balisé rouge et blanc, qui parcours la côte et qui traverse des plages nichées dans des petits coins charmants, alors nous allons vous donner quelques petites touches relevé sur ce parcours,qui va par exemple de Royan à Ronces les bains, et représente un parcours riche, pleine de visions maritimes très diverses, un vrai paradis pour marcheur, un peu courageux, quand même.

    Nous allons commencer aujourd'hui ce feuilleton visuel, qui va nous occuper certainement plusieurs, mois durant.

     

                                   La Falaise  ST Palais-1-

         La Falaise à St Palais -2-    

     

      

             Esplanade de la Grande Côte                                                         

     

          Plage de la Grande Côte  et vue sur la Palmyre au loin.

    les distances commence à devenir plus longue, ce qui va ravir le marcheur,quelques kilomètres vous attendent avant la plage de bonne Ance .

    Plage de Bonne Ance  La Palmyre

     

    La suite en cours

    Merçi de votre compréhension, l'Alouette

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • Rando Plages Images N°1

           

                                              RANDO-PLAGES

                                           1er au Top Audience

      Article le plus visité au mois d'Octobre 44 Visites à ce jour

     

    Bonjour! mes ami(e)s  celà vous dirait-il  de parcourir un chemin de randonnée? le GR4  balisé rouge et blanc, qui parcours la côte et qui traverse des plages nichées dans des petits coins charmants, alors nous allons vous donner quelques petites touches relevé sur ce parcours,qui va par exemple de Royan à Ronces les bains, et représente un parcours riche, pleine de visions maritimes très diverses, un vrai paradis pour marcheur, un peu courageux, quand même.

    Nous allons commencer aujourd'hui ce feuilleton visuel, qui va nous occuper certainement plusieurs, mois durant.

    Départ de pontaillac, en passant derrière le casino:

                                                 Plage de Pontaillac

     

     

                                         Conche de Pigeonnier -1-

                                                               Conche de Pigeonnier -2-

                                                     Plage du Conseil

     

     

                                                    Plage de Nauzan

     

                                       Vue sur le pont du Diable

     

                                                        Plage de St Palais

     

                                                            Plage du PLatin

     

                                                         Plage du Concie

     

     

     

                                                               Puits de l'Auture-1-

                                                             Puits de l'Auture -2-

                                                        

                                                                      Puits de l'Auture -3-

     

     

     

     

    Voir la suite dans item N°2 L'Alouette des champs 

     

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • Désert platinos images

    Visions de désert à la plage du Platin 

    La Marée était d'un coéfficient très élevée ce jour là, et le paysage qui s'ouvrait à nos yeux était très inhabituel, la plage devenait, un univers de Désert ou pour le moins lunaire!

                                            

                                      VISIONS  DE DESERT AU PLATIN

     

     Paysages de Désert ou Lunaire à vous de choisir ?

     Quelques heures après il n'y avait plus trace de ce superbe site, qui avait repris son aspect connu de tous .

    Magie de la Nature qui vous gratifie de cadeau, si vous savez attendre et voir ces instants d'une grande beauté.

    Magie du photographe que de saisir ces sublimes instants, sans cesse changeant.

     

    L'Alouette des chants

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • Poésie Sable et Dunes

    Magie de l'océan  Bain de Nature

     

                      

                                                                      DUNES

    Nous avions décidé de séjourné, cette fois ci, en bord de Mer
    Et le catalogue des hôteliers, était orné de magnifiques photos
    Qui nous avait permis de choisir notre lieu de rêves
    Petit appartement les pieds dans l'eau, vaste programme!
    Mais lorsque nous sommes arrivé, le soir sur notre lieu de villégiature
    Fatigué, après des centaines de kilomètres, confiné dans notre petite auto
    Nous avons déchargé nos lourds bagages, et après un brin de toilette
    Le nuit était très vite tombée et un lourd sommeil, occulta nos rêves d'été
    Notre vitale destination fût le petit lit, au fond d'une chambre de taille comptée
    Mais, nous nous promettions au matin, au petit balcon
    De prendre enfin possession de nos droits de vision sur notre rivage
    Et d'en découvrir enfin, nos vues enchanteresses, et ses charmes sans retard
    La nuit fût courte, plusieurs fois encombrée de multiples rêves dorés
    Aussitôt Fœil ouvert, direction la fenêtre, et écartions le lourd rideau ensoleillé
    Désillusion instantanée, la vue libre de notre appartement, débouchait sur un mur
    Soit, un mur de verdure ocré, de cet endroit, il fallait faire deuil du panorama
    Barrière naturelle, formée d'enchevêtrement dense, de sable et de pins
    Autre frustrations, nul bruits de ressacs ne parvenaient à nos oreilles affûtées
    Seul de temps à autre, un léger cri, d'oiseaux marins, consolait notre chagrin
    Mais moral gonflé à bloc, elle était là, c'est sur, derrière, cette montagne obscur
    Après renseignement auprès du voisinage, nous étions chanceux
    Juste derrière «La Dune»
    Après un petit déjeuner avalé rapidement, nous partions, en sandales
    Libre de tout équipement, pour enfin profiter du climat et du soleil
    Quelques pas, nous voilà en bas d'une froide rue étroite déserte à cette heure
    Et au surprise nos pieds commencent à gratter, sur le sol devenu sablé
    Et a l'horizon proche se dresse, abrupte devant nous comme une montagne doré
    D'une douce et très belle couleur, avec ça et là des joncs piquetés de jaunes-fleurs
    Les sommets nous connaissions, l'an dernier nous nous étions frotté
    Aux chemins de grandes randonnées des Alpes de hautes Provence
    Atteindre le sommet, ne sera qu'une formalité,de marcheur chevronné
    Et nous attaquions confiant, cette inattendue et gentille difficulté
    Étonnements? .des panneaux de protections, et des grillages entourés de barbelés ?
    Nous imposent tout le long, le tracé du chemin, pavé au sol de treillis métalliques
    Nous voulions du sauvage et nous voilà « Parqués! »
    Cette ensemble nous campe le décor, « La Dune » être fragile est protégée
    Et un être vivant, fragile, sensible aux assauts des humains boulimiques
    Et il faut suivre sans broncher ce parcours imposé
    Bien vite, sur ce sable sans cesse dérobant, nous comprenons les problèmes
    11 nous faut ralentir et adapter le pas, car le coeur bien vite s'accélère
    Et nous avons la franche impression de piétiner sur tapis mouvant

    Après une bonne demi-heure de cette ascension combat, le mur de sable s'affaiblit
    Et parvient à nos oreilles, enfin an loin quelques légers bruits de vagues échouées
    Et le vent vivifiant vient agréablement rafraîchir nos narines embuées
    Notre corps est fumant du dur combat qu'il vient de livrer
    Cette montagnette est rebelle et ne se laisse pas facilement apprivoisée
    Encore quelques lieux d'efforts dans cette purée chaude flottante
    Et enfin, en même temps qu'un vent carrément violent qui nous claque le visage
    S'ouvre au loin le spectacle tant attendu, l'Océan à perte de vue
    Le vacarme des rouleaux s'échouant sur la grève, le vacarme des flots
    Spectacle total, inondé d'une clarté aveuglante, une énorme force mouvante
    Un tourbillon naturel, dans un ciel d'azur, notre raison chancelle, le plaisir totalt
    Pour touché au plus près, de la main, cette féerie de sable, de galet et de sel
    II nous faut maintenant dévalé le précipice, contre-pente qui s'ouvre sous nos pieds
    Mais l'effort et aussi tenu qu'avec le chemin précédent, car le sable et la force du vent
    Freine encore plus notre progression, mais, le but est là, tout près, en vue
    Et ne saurais, nous faire renoncer, devant cette superbe récompense promise
    Alors nous redoublons d'efforts, couvert de sueur, sans ombrage à proximité
    Juste le vent, partout présent, fait taper les tempes, nous saoule et nous nourrit
    Le soleil de plus, commence à brûler, les jambes nous font mal, le pas est lourd, lourd
    Mais qu'importe, l'osmose avec les éléments se fait de plus en plus totale
    Gomme la fatigue, et s'accroche le second souffle, celui des battants!
    Tout bas en nous comme un énorme Coeur, à l'unisson de cette mère Nature
    Et notre soif de nous tremper, de nous noyer dans cette onde proche, vivifiante
    En bas de la course, nous atteignons enfin, la plage et le flot roulant
    Les vagues sont énormes, mais qu'importe, la plage n'héberge aucun vivant
    Nous nous laissons quelques instants croulé sur le sable,
    Pour faire corps avec lui, mais bien vite, c'était notre souhait puissant
    A la hâte, nous arrachons et nous dépouillons complètement de nos vêtements
    L'exaltation est à son comble, la soif de vie est profonde
    Ces vêtements souillés, trempés de sueurs impurs, ils volent en arrière
    Nos Corps enfin libéré, retrouvent leurs habits de lumière, ainsi exposé
    Une tendre extase nous parcours, le vent par ses caresses subtiles
    Nous fait, comme une main habile, nous fait trembler d'Amour
    Et monte à notre gorge, un grand cri que nous ne pouvons retenir
    Un cri d'Animal heureux dans sa jungle primate
    Nous somme transcendé, et remercions à genoux Dieu, et sa création
    Comme au premier jour, quelques instants, du plus pur bonheur
    Vide comme une outre, totalement prêt à vibrer a cette immensité
    Suprême délice, nous nous jetons dans l'onde liquide
    Le contact est fort, brutal, charnel, dans les bras de notre mère la terre
    Quelques brasses, pour nous habituer, à la température
    Et les instants sont fort, très fort, dans ce liquide au vertus maternelle
    Nous nous retrouvons, nous nous enlaçons, union Astrale
    Nous ne faisons plus qu'UN, qu'elle est belle la vie!
    Le bonheur est total, l'union sacré? Oh! Merci
    Merveilles «Dunes»

    la poésie octroi une grande place a l'imagination, et a la création et conduit l'homme vers une sorte d'éveil et une rupture avec le morne quotidien,les superbes paysages de notre région sont un merveilleux spectacle, ou nos esprit trouve un profond plaisir et nous fait apprécier la vraie Vie,qu'en pensez-vous?

                         

    Partager via Gmail

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique