• Mon histoire d'Amour avec le jazz partie1

    Mon histoire d'Amour avec la musique de jazz- partie 1


    Il y a quelques mois un restaurateur local  de Mornac/Seudre , à travers ses concerts de Musique  M. Philippe a réveillé en moi,  une passion qui ne demandais, que de revenir, elle dormait sous la cendre " la Musique de Jazz ".
    qu'il en soit Remercier vivement , voilà ma petite histoire d'Amour avec la Musique raconté dans cet Article à Episode . 











     





     

     



    C'est la premiére fois, que je me permet d'aborder ce volet de la musique si important à mes yeux.

    Dans nos prestations nombreuses au sein des différents groupes de chorales, multi-voix ou à l'unison, profanes, religieuses, classiques, ou populaires, nous avons parfois firlté avec ce type de musique, si particuliérement attachante qu'est le Jazzpar le biais de chants issus du Blues des esclaves noirs Américains, et du versant religieux à travers le Gospel ou des Negros spirituals, bien souvent dans les églises d'Ile de France.

     

    Tradition très vivantes encore dans les concerts dans notre région de charente Maritime, pour une raison historique, les cajuns de nouvelles France, et de Nouvelles Orléans, via le Québec et d'autres provinces du Canada, ont tous pour racines cette région de France.

    Les batisseurs de ces régions lointaines d'Amériques du Nord étant issus de notre région, avec Champlain partit du port de Brouage en 1776 village important, proche de Marennes.

     

    De là a dire que cette musique issue de la Nouvelles Orléans vient en partie du folklore de Saintonge, je pense que pour une part l'on peut le dire, à cause du métissage des populations et des cultures.

    La musique traditionnelle du Québec, quand on l'écoute c'est indéniable, la lignée est directe.

    Le Jazz dont le nom à été donné à cette musique, pour la Qualifié de mauvaise musique par les musiciens américains blanc.

    Le style New Orléans nèe après 1900 sur les bateaux à roues du Mississippi, puis à Chicago vers 1920.

    Un grand nom emmerge et fait une grande tournée en Europe vers 1920, puis en 1925 à Paris « Sydnet Bechet » un créole d'origine Française ( Cajun) , il jouait de la clarinette, puis devient célèbre avec son saxo soprane, et dont il deviendra le grand spécialiste.

     

     

    Un autre grand nom emmerge aussi dans la même période, lui avec sa trompette d'or le grand louis Amstrong lui aussi originaire de la nouvelle Orléans, sa carrière débute en 1917 en soliste dans l'orchestre de kid Ory, puis chez Fletcher Henserson, fait une tournée en Europe en 1932 , dont à Paris, et crée le All Stars son propre groupe vers 1948.

    Il tournera de nombreux films, et fera même une carrière de chanteur malgré sa voix éraillée, aves la grande chanteuse E.Fitzgerald .

     

    C'est à travers ces musiciens que très jeune vers 12 ans que j'ai découvert cette musique

    en allant acheter aux puces de la porte de Vanves ou St Ouen près de Paris, ( je n'étais pas bien riche à cette époque ) des vieux 78 tours, que je lisais avec des aiguilles sur tourne disque à Pavillon, crachant un son pour le moins rustique, mais la passion de la musique en général, m'est venue vraiment de là. Vers 1956.




     

    Puis un jour une rencontre fût décissive, un voisin de Malakoff près de chez mes parents, très mélomane, et féru de son, me fera rêver vraiment à l'écoute des premiers disques microsillons stéréophoniques, importés d'Amériques, (il était à Air France et parcourait le monde ) sur une belle installation HIFI stéréophonique ( rare à cette époque) il me fit écouter religieusement E.Fitzgerald et Louis Amstrongdans l'opéra Noir Porgy and Bess de G. Gershwin sur un disque Noir Verve accompagné par N. Ridell .

    Il m'a offert ce disque, et je le posséde toujours, et le garde précieusement comme un bijou, il y avait là tout l'univers qui me berce encore, ce choc allait me propulser par la grande porte dans la Musique avec un grand M.

    Mélange de musiques classiques, et moderne pour l'époque , avec une qualité réservée à quelques privilégiés pour l'époque, une chance formidable!, pour le gamin que j'étais.

    Il me fit ensuite écouté aussi Nat king Cole, F. Sinatra, Dean Martin  les grands crooners de l'époque l'organiste de Jazz JJ.Jonhson et bien d'autres, et ce fût le grand choc !!!!

     

     

    Un peu plus un autre musicien sera très important pour moi, dans la perception fine et délicate de cet Art (mélange des genres classiques-Jazz compositeurs-chanteur multiple lui aussi ) le grand M. Michel Legrand, disciple de C.Nougaro, et deM.Vander.

    Le jazz que je préfére après coup, mélange subtil de classique et de Jazz .

    J'oubliai que à travers G.Gershwin qui étais un éléve de M.Ravel , j'ai rencontré plus tard un grand concertiste international M. E.Naoumoff et son épouse C.Marchèsequi avait comme professeur Nadia Boulanger grand nom de la musique Française qui a formé entre autre H.Salvador, G.Johnes, M.Legrand.....et était la continuité deMM C.Debussy , G.Fauré, E. Satie, G.Honneger , le club des cinq vers les années 1930 .

    La passion du beau son, avait explosé en moins comme une bombe, elle ne me lacheras plus ! Toute ces influences ont été primordiales pour développer en moil'Amour du Beau


     

    Elle conditionnera aussi plus tard une petite facette de mon métier technique dans l'industrie automobile, un morceau de kaléidoscope culturelle, venait de se placer .

     

    Je n'ai jamais abandonné cette voie, et j'ai construit lentement pierre après pierre sur ces premières fondations, d'autre rencontres avec des vrais et grands musiciens, qui m'ont aidé sans le savoir a continuer et enrichir ce premier rêve.

     

    Je continuerai à vous racontez l'histoire de ma communion avec la musique à travers ce blog, c'est un élément très important de ma vie, il ya tellement à dire ...Et c'est une telle Richesses d'émotions , qui a emmerveillés tellement ma Vie, et celle de mon épouse Lili-Anne..

     

    Voilà quelques titres qu'ils nous est arrivé de chanter dans les différentes chorales que nous avons fréquenté. Jazz ou pseudo jazz.

     

    - Lord I want -Amazing grace

    • Thank you lord - What a Wonderful word

    • Amstrong -I'm so glad Jésus lifted me

    • Rock my soul

    • le jazz et la java

    • Nobody knows

     

    Et naturellement la passion devenant de plus en plus forte, après les avoirs écouté pendant des décénies et ma voix me semblant compatible avec ce répertoire, je me suis lancé.

    Alors j'ai pris les partitions et malgré ma difficulté à lire les notes ( l'informatique ma beaucoup aidé avec les logiciels spécialisés ) et à titre privé, je me suis mis à travailler tout ces répertoires à l'aide d'un clavier électronique, et l'achat de plusieurs synthés et même d'un orgue Farfisa, tout ces vieux succés de mes idoles musicales.

    Mes années d'ecoute, à travers les concerts, et les disques acquis au fil des années mon beaucoup servi, de modèle, je les avais bien en mémoire pour les avoirs dégustés des centaines de fois.

    J'ai constaté contrairement à la mémoire des événements purs, que ma mémoire musicale était très fidèle, et j'arrive à jouer assez facilement certaines parties mélodiques sans trop de difficultés uniquement d'oreille.

     

     

    Mes premières tentatives de chants solos en 1981 en ce sont orientés naturellement vers la partie proprement pianistique plus accessible de G.Gershwin, qu'il avait composé avec son frêre Ira des oeuvres célébres d'avant guerre de 40 extrait de comédies musicales de Brodway que E.Fitzgerald avaient immortalisé avec un orchestre de studio incroyablement magique qui swinguai un maximum,( enregistrait sur une marque prestigieuse par la qualité du son stéréo de l'époque les disques «  Verves » et « Capitol » ) plutot classique Nelson riddle.

    La référence de l'époque, inégalé encore aujourd'hui.

     

    Quelques titres me reviennent à l'esprit comme

     

    -it's Wonderful -Our love is he to stay -The man i love -But not for me -I got rhythm -A foggy day -Strike up the band - oh! Lady be good ........

     

    Et le sublime - « Summertine » et « I love you Porgy » extrait de l'Opéra classique « Porgy and Bess

    M. F.Sinatra enregistrera lui aussi beaucoup de titres de G.Gershwin avec ce même orchestre .

     

     

    Les quelques extraits musicaux que j'ai inclus grace au site  Deezer  vous ferons revivre celà avec plus de force

    Et maintenat régulièrement je chante pour moi et mes proches ces merveilleux standards qui me donnent toujours autant de plaisir, malgré leurs âges et le mien, mais ma voix se fait plus chaude, avec l'âge c'est presque l'idéal!
     
    Et il ya peu de temps une autre rencontre musical au CAFE DES ARTS de Mornac/Seudre va réveiller tout ces souvenirs et les faire revivre à travers les concerts qu'il organise réguliérement dans son restaurant créperie
    en me faisant  découvrir  une chanteuse  moderne de
    jazz canadienne  Mme D.krall , qui a eu la merveilleuse idée de reprendre cet extraordinaire répertoire des années 1940-50  .


    MERCI aussi beaucoup à M. Philippe le patron du Restaurant  Creperie pour refaire revivre  régulièrement à travers ses orchestres invités cette Musique de Jazz si chère à mes oreilles, surtout le JAZZ MANOUCHE, et  le  BLUES  Qui évoque pour moi Django Reinhardt et S.Grappeli son groupe du hot club de France, Jean Sablon indirectement, pour le blue BB.Kind et Memphis Slim entres autres. 
    genre  que j'affectionne aussi , étant assez large dans mes goûts musicaux , quand elle est sincère et de qualité, toujours cette recherche du Beau dans les disciplines Artistiques .




     





    Désolé l'article est  un peu désordre pour l'instant, mais les souvenirs viennent en rafale, c'est ainsi !.

    Merci de votre attention      L'Alouette des chants    Très Musicalement vôtre

    En cours de rédaction toutes nos excuses ! 

     

    Merci de votre attention à bientôt 

    « Ma passion pour les chanteurs de charme Bibliographie générale de Balouette »
    Partager via Gmail

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :